Janvier le mois du Grenat

Le Grenat dans le monde de la joaillerie.

Le grenat est utilisé en joaillerie depuis l'âge du Bronze. Le mot grenat est issu du Latin granatum, qui signifie pomme grenade.

Le grenat rassemble un groupe de minéraux de plusieurs couleurs. Les grenats rouges sont les plus communs.

Une pierre utilisée depuis l'Antiquité.

Les premières traces d'utilisation du grenat dans la fabrication de bijoux remonte à l'Égypte Antique alors qu'on lui vouait des propriétés protectrices. Certains pharaons arboraient des colliers sertis de grenats rouges en guise de talismans.

Les romains l'utilisaient également pour marquer les sceaux des documents officiels. Symbole de lumière, Noé aurait même utilisé le grenat pour s’éclairer la nuit et trouver son chemin pendant le déluge.

Au Moyen Age, on croyait que la protection offerte par le grenat permettait d'augmenter le courage et la foi. Il était souvent porté par les Croisés et il était également utilisé comme protection contre la peste.

 

Le grenat syrien est de couleur violette mêlée de pourpre. C'est le plus beau de tous les grenats.

— César Pierre Richelet, Dictionnaire de la langue Françoise.

Le grenat dans la haute joaillerie.

Le célèbre joaillier russe d'origine germano-danoise Pierre-Karl Faberbé a créé de nombreuses pièces en utilisant le grenat démantoide. Cette pierre unique en son genre se caractérise par une couleur verte intense. On la surnomme l'émeraude de l'Oural.

Bien que très resistant aux impacts, le grenat est sensibles aux chocs thermiques. Cette propriété rend son utilisation délicate en joaillerie et nécessite une attention particulière.

Le Gemmological Institute of America (GIA) a mis de l'avant un projet d'études et de recherches sur le grenat dans toutes ses déclinaisons. Le GIA Gem Project Garnet poursuit les travaux du célèbre chercheur Eduard Gubelin dans le recensement des différentes expressions du grenat à travers le monde.

 

Prochain Article

La valeur des diamants traités.